DSC03026Incroyable. Isabelle n’en revient toujours pas. Hier, elle se rendait chez des amis en métro, songeant au coup de téléphone angoissé d’un copain. Il avait besoin d’un avocat pas trop cher. Isabelle réfléchissait : qui, dans ses relations, pouvait l’aider ? Elle se rappelait Antoine, un jeune maître du barreau, perdu de vue depuis cinq ans. Mais comment retrouver ses coordonnées ? Plongée dans ses pensées, elle manque sa station et s’en aperçoit deux arrêts plus loin. Sortant précipitamment du wagon, elle monte les escaliers et tombe nez à nez avec… Antoine !

Hasard ? Coïncidence ? Signe du destin ? Pas forcément.

La "synchronicité" est le fait de vivre des événements que nous ne prévoyons pas mais qui sont en rapport, en harmonie avec ce que nous pensons, vivons, désirons, recherchons.

DSC03028Pour ce week-end, nous cherchions où loger à Bitche en Moselle. Mon mari a téléphoné au Syndicat d'Initiatives de la commune et, sur la liste qu'on lui a envoyé, a eu le choix de trois lieux proposant des chambres d'hôtes. Deux ne sont pas disponibles. Le troisième peut nous accueillir. En allant sur le site, il tombe sur une photo où l'on voit des tipis ...

Nous sommes "branchés" amérindiens depuis plusieurs années. Nous avons un ami sioux lakota chez qui nous avons séjourné lors de notre voyage dans le Wyoming en 2007 et que nous avons accueilli deux fois chez nous.

Au lieu dit "Moulin de Ramstein", Elke et Steve nous accueillent. Elle est allemande et lui américain. Il est un "sang mêlé" puisqu'il a des origines iroquoise. Leurs chambres d'hôtes se situent dans une ancienne cours de ferme, un peu à l'écart du bourg, dans une vallée entourée de forêt.

DSC03040Ils disposent d'un grand terrain sur lequel trônent un tipi (les autres sont en "maintenance"), un abri circulaire sous lequel des chaises africaines sont disposées en rond autour d'un foyer, un chariot de pionniers.

Nous pouvons prendre nos repas à l'abri du soleil et de la pluie.

Des épis de maïs, des plumes, des dream catchers, des plantes suspendues ornent plusieurs poutres ou murs.

Je m'y sens tout de suite à l'aise. L'endroit respire la sérénité, le calme, la paix.

Mon mari et une de mes fille choisissent de dormir dans le tipi qu'Elke termine avec eux d'aménager en lit douillet. Dans la soirée, nous rencontrons Steve avec qui nous allons converser deux heures durant sur la spiritualité amérindienne.

DSC03037Moment magique : la lune se lèvent en face de moi derrière la forêt. Elle est pleine et sa lueur inonde le lieu où nous nous trouvons. Elke nous propose des couvertures car l'humidité commence à tomber et il ne fait pas très chaud. Nous nous enroulons dedans, bien au chaud.

Elke est une amoureuse des chats. On lui en ramène régulièrement, souvent en très mauvais état, car les gens du coin savent qu'elle les soigne. Elle prend soin d'une douzaine de chats. Ils se baladent tranquillement ou viennent se nicher contre ou à côté de nous. Chacun a sa gamelle et sa couche. Ils se supportent menant chacun leur vie ...

DSC03038

Ainsi, il nous a été offert de rencontrer ce couple exceptionnel qui organise chaque année une fête en rapport avec les amérindiens. Elle vend de l'artisanat amérindien et ils font quelques festivals country dont celui de Steinburg près de Saverne. Ils accueillent régulièrement des classes : les enfants découvrent la culture amérindienne, apprennent à confectionner un petit dream catcher et un objet fait d'un lien, d'une perle et d'une plume qu'ils vont ensuite suspendre aux branches d'un grand arbre situé sur un endroit de la pelouse. Steve nous confie que chaque enfant ne le suspend pas n'importe où dans l'arbre ...

Voir aussi l'album photos à venir : "Little Cloud"