DSC_0332

Une fille et son papa, toute une histoire !

Jusqu'à l'adolescence, elle voit en lui "son héros", puis, elle se confronte à lui et c'est normal car il lui faut se démarquer de lui : cela lui permettra de "voler de ses propres ailes", d'avoir ses propres opinions, de se forger une identité propre.

Certaines filles arrivent difficilement à le faire tellement leur père est influent. 

Mais il n'est jamais trop tard pour se positionner. 

Mon papa était sévère, exigeant, avec un caractère très fort, voulant régir ma vie même ! Et j'ai dû me confronter maintes fois à lui.

Mais, avec l'âge, il s'est adouci et nos relations devinrent moins conflictuelles. 

Ayant perdu ma soeur l'année dernière, je suis restée l'unique fille sur qui il comptait.

Nous nous téléphonions chaque semaine et partagions sur plein de sujets.

Il fut très éprouvé d'apprendre mon cancer mais m'a soutenue et encouragée.

Aujourd'hui, je le pleure car il est décédé dans son sommeil vendredi dernier.

J'ai pu le revoir la veille, pressentant qu'il ne survivrait pas à l'opération qu'il devait subir lundi.

Quelle chance j'ai eu de pouvoir une dernière fois le serrer dans mes bras.

Il avait 92 ans et il a eu une vie très riche, bien remplie.

Il est allé rejoindre sa chère épouse, ma maman, décédée il a plus de 33 ans ...

Il nous laisse désemparés mais nous sommes soulagés, mes frères et notre famille qu'il n'ait pas souffert ...

PAPA, OÙ QUE TU SOIES, REPOSE DANS LA PAIX DE TON CRÉATEUR ...